Le Fauteuil Wassily Marcel Breuer, 1925

Son origine

La légende veux qu’en 1925, le designer de mobilier Marcel Breuer, inspiré par le cadre métallique de son vélo, commence à explorer la possibilité de fabriquer des meubles en tubes d’acier pliés. Un modèle abouti verra le jour deux ans plus tard. A époque, Marcel Breuer est professeur à l’école d’art et d’artisanat allemande du Bauhaus. Par extension, Le Bauhaus désigne un courant artistique concernant notamment l'architecture et le design et pose les bases du style international.

Pour plus d’information sur le sujet, je vous invite à lire ou re-lire l’article écrit pour wildbirdscollective:
http://wildbirdscollective.com/design-et-architecture-le-bauhaus-1919-1933/

Malgré la croyance populaire, ce fauteuil ne fut pas conçu pour le peintre constructiviste Wassily Kandinsky, lui aussi membre du corps professoral du Bauhaus. Cependant, Kandinsky l’appréciait tellement que Breuer lui en fabriqua pour son appartement.
Nommé à l’origine "chaise B3" par Thonet (sur lequel nous vous en dirons plus dans un prochain article) qui fut le première éditeur, il est rebaptisé "Wassily" au début des années 60 lors de sa réédition par le fabricant italien Gavina qui avait eu vent de cette anecdote.

Pourquoi est-ce un objet culte ?

Le fauteuil Wassily est incontestablement l’un des meubles les plus iconiques du design moderne car il est le premier meuble fabriqué en tubes d’acier, matériau qui s'est répandu par la suite dans tous les intérieurs modernes. La subtilité réside également dans l'innovation de l’entreprise allemande de manufacture de l’acier Mannesmann qui réussit à produire des tubes d’acier cintrés et sans soudure apparente.
Inspiré du fauteuil club à l’anglaise, Breuer épure les formes à l’extrême, il enlève tout le rembourage du fauteuil traditionnel pour ne faire apparaitre qu’une ossature légère, résistante et souple.
Rapidement prisé par les architectes, il devient incontournable chez leurs clients.

Comment le reconnaitre et l’estimer ?

C'est d'abord Thonet qui disposa de la licence de 1925 à 1962. Les fauteuils produits sont reconnaissables par les bandes de tissu au lieu du cuir. Etant les plus anciens et les plus rares ils sont estimés entre 10.000 et 15.000 euros.
Le 2ème éditeur, Dino Gavina, remplace le tissu par du cuir. Vous pouvez rechercher une signature manuscrite "Marcel Breuer" incisée à chaud sur le dossier en cuir, en haut à gauche.
Le 3ème éditeur, Knoll, rachète Gavina en 1968 et possède encore les droits du Wassily qu’il continue de produire. Le fauteuil doit être signé, Knoll impose cette signature dès 1968. Celle-ci doit comporter le logo Knoll, la signature de Breuer ainsi qu'un numéro de série. Une étiquette peut être disposée sous l'assise. Le prix d’un feuteuil neuf varie entre 1500 à 2000 euros selon les finitions.

Compter la moitié du prix pour un model d’occasion édité Koll ou Gavina. Il n’est pas si simple de différencier un vrai fauteuil "Wassily" d'une copie, certains étant produits en Italie depuis 1966 et de bonne qualité, pour lesquels il faut compter aux alentours de 500 euros. Sachez tout de même qu’aucune visse, cheville, boulon ne doit être visible. La qualité du cuir est aussi un élément d'appréciation. Les dimensions doivent être respectées : hauteur 72 cm, largeur 79 cm, profondeur 70 cm.

Où le trouver ?

Un exemplaire du fauteuil Wassily est conservé au Deutsches Historisches Museum, mais aussi au MAK de Vienne (musée dédié aux arts décoratifs).
Pour un model vintage, il convient d'aller chercher du coté des antiquaires spécialisés en mobilier du 20ème siècle et en salle des ventes. Pour du neuf, vous l’aurez compris, il faut aller chez un distributeur Knoll.